La BAD alloue 3,9 milliards d’euros sur sept ans pour relier les pays d’Afrique centrale

La BAD alloue 3,9 milliards d’euros sur sept ans pour relier les pays d’Afrique centrale

La Banque Afrique de Développement (BAD) a indiqué qu’une enveloppe de 3,9 milliards d’euros sur sept ans a été mobilisée pour financer les projets infrastructures de transport, susceptibles de renforcer les liens entre les différents pays d’Afrique Centrale.

A l’occasion de sa  54ème Assemblée générale, tenue du 11 au 14 Juin à Malabo, l’institution financière panafricaine constate que l’Afrique centrale reste l’une des régions les moins intégrées du continent. La région représente une superficie équivalente aux trois-quarts de la Russie et peuplée de quelque 130 millions d’habitants.

« L’Afrique centrale qui dispose aujourd’hui d’un énorme potentiel en matière de ressources naturelles et humaines est en retard par rapport à l’ensemble du continent africain en termes d’intégration » a fait remarqué  Ousmane Dore, directeur général de la BAD pour l’Afrique centrale. « Quand on regarde le volume du commerce intra-régional, cette région affiche un indice d’intégration de seulement 6% contre 17% de moyenne en Afrique, »précise-t-il.

A l’échelle du continent, la BAD estime que l’intégration régionale va être davantage boostée avec l’entrée en vigueur de la   Zone de libre-échange continentale africaine qui fait de l’Afrique la plus grande zone de libre-échange au monde avec un PIB combiné de plus de 3300 milliards de dollars. Le lancement de sa phase opérationnelle est attendu le 7 juillet lors du sommet de l’UA prévue à Niamey.

Source : agenceecofin

Partagez Maintenant !
Facebooktwittergoogle-pluslinkedin