Des femmes lancent un projet d’exploitation de biogaz au Tchad

Des-femmes-lancent-un-projet-dexploitation-de-biogaz-au-Tchad

Des femmes lancent un projet d’exploitation de biogaz au Tchad

L’Union des femmes pour la lutte contre la désertification au Sahel (UFLCDS) a lancé le 1er avril dernier, un projet d’exploitation de biogaz à usage domestique et industriel pour soutenir la protection de l’environnement, rapportent des médias locaux.

Au cours de la cérémonie qui s’est déroulée en présence de la ministre de la Femme, de la Protection de la petite enfance et de la Solidarité nationale, Mme Djalal Ardjoune Khalil, les autorités tchadiennes ont exprimé leur vœu de voir cette initiative se poursuivre à l’avenir, en faveur de la protection de l’environnement, elles se sont félicitées du lancement de l’exploitation de biogaz dans plusieurs arrondissements du pays.

« La centrale que nous allons mettre en œuvre a une capacité de 3 mégawatts et produit 1 605 bouteilles de biogaz par jour pour la cuisson. Notre objectif est d’atteindre 25 mégas en 2 025 et 50 mégas en 2 030 », a déclaré la ministre de la Femme Mariam Ahmat Djamil, par ailleurs présidente de l’UFLCDS.

Précisons que biogaz est le gaz produit par la fermentation de matières organiques en l’absence d’oxygène. C’est un gaz combustible composé essentiellement de méthane et de dioxyde de carbone. Il peut être brûlé sur son lieu de production pour obtenir chaleur et électricité ou purifié pour obtenir du biométhane utilisable comme gaz naturel pour véhicules ou injectable sur le réseau de distribution de gaz naturel.

Source : Agence ecofin

Partagez Maintenant !
Facebooktwittergoogle-pluslinkedin