Huawei ouvre son premier centre de données du continent en Afrique du Sud

Huawei ouvre son premier centre de données du continent en Afrique du Sud

Huawei  annonce  l’ouverture de  son tout premier centre de données du continent en Afrique du Sud. L’infrastructure numérique fait ainsi du groupe technologique chinois, l’un des tout premiers fournisseurs de services Cloud en Afrique. A l’instar de tous les centres de données de Huawei, celui d’Afrique du Sud est également conforme aux normes Tier 3. Il utilise les puces et les périphériques réseau haute performance de Huawei pour offrir une meilleure expérience utilisateur.

Selon Edward Deng, le vice-président de la division Cloud de Huawei, l’investissement en Afrique du Sud est justifié par le caractère du pays en tant qu’un des marchés émergents les plus diversifiés et les plus prometteurs au monde, avec un potentiel énorme. « Nous attendons avec impatience les technologies et les services innovants de Huawei Cloud, tels que l’informatique en nuage et l’intelligence artificielle, aidant les gouvernements africains, les opérateurs et les entreprises de divers secteurs tels que la finance, l’énergie et l’agriculture, à passer à une ère de technologie intelligente ».

Huawei a lancé son centre de données d’Afrique du Sud quelques jours avant Microsoft qui a inauguré les siens ce 6 mars 2019 au Cap et à Johannesburg. La société américaine compte également sur le dynamisme du pays pour proposer ses services Cloud et s’offrir de nouvelles parts de marché en Afrique où le besoin en nouveaux services technologiques, devient important.

Source : Agence ecofin

Partagez Maintenant !
Facebooktwittergoogle-pluslinkedin