Biologie médicale : en s’alliant avec Lancet Laboratories, Cerba HealthCare veut devenir leader en Afrique

Biologie médicale : en s’alliant avec Lancet Laboratories, Cerba HealthCare veut devenir leader en Afrique

Après avoir lancé une coentreprise avec Lancet Laboratories, Cerba Lancet Africa, Cerba HealthCare entend devenir le premier acteur de la biologie médicale de proximité sur le continent, en se déployant dans 11 pays.

Le 10 janvier, le groupe de biologie médicale Cerba HealthCare s’est allié avec le sud-africain Lancet Laboratories, pour développer un réseau de laboratoire sur le continent, Cerba Lancet Africa. Cette coentreprise concerne 11 pays africains : Bostwana, Ghana, Kenya, Mozambique, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Swaziland, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe.

L’objectif est de former « le leader de la biologique médicale en Afrique ».

« Nos deux groupes sont complémentaires. Lancet est présent dans les pays anglophones, alors que nous travaillons surtout en Afrique francophone, et a une connaissance très fine de ses zones d’activités. De notre côté, nous avons une approche plus industrielle, avec un plateau technique permettant de traiter un grand nombre d’analyses », détaille Stéphane Carré, vice-président international de Cerba HealthCare et dirigeant de la nouvelle entité.

Cette structure réalise déjà un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros sur le continent africain. Grâce à un réseau de partenaires, Cerba, spécialisé dans la biologie de spécialité et la biologie d’essais cliniques, collecte des échantillons en provenance d’une quarantaine de pays dans le monde. Les analyses les plus complexes sont effectuées en France.

Un partenariat depuis 1999 en Afrique du Sud

Lancet Laboratories est déjà en partenariat avec Cerba HealthCare en Afrique du Sud, au sein de la structure Barc SA, créée en 1999 et spécialisée dans les essais cliniques. Lancet Laboratories est déjà présent dans 14 pays africains, principalement en Afrique australe et en Afrique de l’Est.

« Nous avons pour ambition de nous développer en Afrique francophone à moyen terme », précise Stéphane Carré, qui vise dans un premier temps le Cameroun, le Gabon, le Congo et  la RDC, et espère être présent en Éthiopie « d’ici cinq ans ».

Cerba entend également développer la biologie d’essais cliniques sur le continent. « Il s’agit de s’appuyer sur notre réseau pour proposer des essais cliniques à nos clients. D’autant que les entreprises pharmaceutiques sont très demandeuses, pour mettre sur le marché les médicaments les mieux adaptés aux populations », note le dirigeant.

Source : jeune Afrique

Partagez Maintenant !
Facebooktwittergoogle-pluslinkedin