Balance commerciale record pour la Zambie

Balance commerciale record pour la Zambie

La Zambie a achevé le premier trimestre 2020 sur la balance commerciale des biens la plus forte pour une période de trois mois, depuis 2018. Cette performance est soutenue par des importations en baisse. Un accord est en discussion avec le FMI pour améliorer la position extérieure du pays.

La Zambie a dégagé au terme du premier trimestre 2020 un excédent commercial de 342,8 millions $ sur les échanges de biens avec le marché international, apprend-on des données publiées par la Banque centrale de ce pays. C’est le plus important gain trimestriel dans les échanges extérieurs depuis le premier trimestre 2018, a pu constater l’Agence Ecofin des données qu’elle a collectées.

Il faut dire que cette performance a été possible grâce à une réduction significative des importations. Elles étaient de 1,3 milliard $ sur la période. C’est le niveau le plus bas des achats extérieurs effectués par la Zambie en un trimestre depuis début 2018.

Les exportations du pays quant à elles ont été de seulement 1,6 milliard $, soit une baisse de 9,2 % par rapport au quatrième trimestre 2019 et de 14% au premier trimestre 2019. En réalité, le pays a connu son pire niveau des exportations pour un premier trimestre depuis 2018.

Les ventes du pays ont été impactées par la baisse des revenus sur le cuivre, son principal produit d’exportation. On note que le gain réalisé du fait de la baisse des importations lui a permis de terminer la période sur une balance courante positive de 122,3 millions $. Un niveau qui n’est pas loin de la performance annuelle de 2019 qui est de 146 millions $.

Depuis 2010, la Zambie se présente comme un pays de larges excédents sur la balance des biens et services. Mais se basant sur un volume important de vente de cuivre, le pays est aussi entré dans une ère de fortes importations. Cela s’est traduit par une réduction notable de sa balance des biens et services. Les données pour le deuxième trimestre 2020 permettront de voir comment s’est opérée la résilience face à la pandémie.

Rappelons qu’avoir des comptes extérieurs positifs est important pour la Zambie qui fait face à un stress sur le niveau de sa dette. Le pays est actuellement en discussion avec le Fonds monétaire international (FMI) pour l’obtention d’une aide face à la covid-19 et se faire accompagner dans la mise en place d’un programme de réformes économiques.

Source : agenceecofin

Partagez Maintenant !
Facebooktwittergoogle-pluslinkedin